L’expérience de Pierre chez Dream It Yourself

L’expérience de Pierre chez Dream It Yourself

Pierre, avant de nous parler de ton stage parle-nous un peu de toi ? Qui es-tu ? Quel est ton rêve le plus fou? Et Montréal, aimes-tu ça ?

Je m’appelle Pierre, je suis français et étudiant en marketing digital. Mon arrivée au Québec c’est fait en avril 2018 afin de réaliser mon stage de fin d’année.
Je suis vraiment tombé amoureux de Montréal et des montréalais. Lors de mes fins de semaine, j’aime parcourir la ville de long en large. Au final, mon quartier préféré reste le mien :  le Mile-End ! Il y a de nombreux petits commerces, des jolis immeubles et je suis proche du Mont-Royal. Je m’y sens vraiment comme à la maison »

Quand j’étais plus jeune j’avais vraiment un rêve extraordinaire, je voulais être joueur de basketball professionnel, mais bon il est un peu tard maintenant (rire!). Désormais, le poste de mes rêve serait d’être directeur marketing pour l’équipe des Knicks, à New-York.  

 

Comment as-tu déniché ton stage chez DIY ?

Je voulais réaliser un stage à l’étranger, au Canada ou aux États-Unis. J’ai alors envoyé ma candidature à une trentaine d’entreprises nord-américaines. C’est sur internet que j’ai trouvé l’offre de stage de DREAM IT YOURSELF. Nous avons fait un entretien téléphonique avec Marylène et Justine, puis très vite nous avons effectué les démarches administratives afin d’obtenir mon permis de travail. Il faut savoir que, même pour un stage, il y a des autorisations à obtenir afin de venir sur le territoire canadien.

 

Avais-tu des craintes ?

Je suis arrivé seul à Montréal. J’ai quitté mon entourage et mes repères et cela pour une univers totalement inconnu. Comme vous pouvez l’imaginer, je n’avais aucune connaissance, ni sur l’univers du mariage, ni sur la mode. Découvrir un nouveau milieu et un nouveau pays était un vrai challenge !

Au final, si c’était à refaire, je repartirais sans aucune hésitation. J’aime sortir de ma zone de confort.

 

Est-ce également pour sortir de ta zone de confort que tu as choisi un stage dans un milieu plutôt féminin ? 🙂

Travailler avec des femmes ne me dérange pas, au contraire ! Au début, les mariées comme les professionnels du mariage étaient un peu surpris. Mais à force de me voir lors des événements, sur les créatifs photos et aussi les stories Instagram, on m’a vraiment intégré. Je fais désormais partie intégrante de la bande DIY.

A travers tes missions, quels sont les principaux aspects de ta formation que tu as pu mettre en œuvre ?

J’ai fait des études en gestion et management des organisations puis une maîtrise en marketing digital. Puisque Dream It Yourself est une petite structure, j’ai pu toucher à la communication globale de l’entreprise. J’ai développé mon expertise en gestion des réseaux sociaux, notamment sur Instagram. Grâce aux actions que j’ai pu mettre en place, nous avons presque doublé le nombre de nos followers !
J’ai également beaucoup utilisé mes cours de gestion web pour la refonte totale du site internet. En parallèle, j’ai rédigé mes premières infolettres et articles de blogue.

Les articles de blogue rédigé par Pierre :

Le premier soutien-gorge dos nu
Les fleuristes de mariage québécois
Une bachelorette party chez Dream It Yourself
Nos meilleurs conseils pour profiter de son mariage

Qu’est ce que tu as particulièrement aimé lors de ton stage ? 

La pluralité des missions mêlée à l’autonomie ! Il y a toujours plein de choses à faire, de nouvelles missions se rajoutent tous les jours et je touche un peu à tout.  Je peux gérer mon temps selon mon rythme et les priorités de DIY.

Le fait de pouvoir être autonome m’a permis de m’appliquer et de m’investir totalement dans mes différentes tâches. Avec la confiance de Justine et la richesse des missions, j’ai pu tirer le meilleur de moi-même.

 

Quels sont les points faibles de ton stage?

J’ai amélioré mon anglais mais pas autant que ce que je l’aurais voulu. Les premières conversations avec des anglophones n’ont pas été évidentes, mais, à force, j’ai pris confiance en moi. Je me sens désormais capable d’accueillir et d’avoir une conversation en anglais avec les prestataires et les mariées. Malheureusement, je ne suis pas encore bilingue. Il va falloir que je continue à voyager pour avoir un anglais parfait ! 

 

Quelles sont les aptitudes que tu as le plus développées au cours de ton stage?

Mes compétences relationnelles et organisationnelles ! Je me sens désormais capable de postuler dans un poste en tant que responsable de communication-marketing et je sais que je peux gérer un projet de A à Z tout en respectant la stratégie et les valeurs de l’entreprise. J’ai vraiment pris confiance en moi.

Mon stage chez DIY m’a également fait découvrir à quel point il est important de soigner sa communication. Avoir les bons mots, les bons termes et de beaux visuels sont les clés pour réussir à plaire à une clientèle exigeante.

Aurais-tu envie de recommander ton expérience aux autres?

Oui, l’univers du mariage est tellement positif ! Les mariées sont heureuses de venir magasiner leurs robes chez nous et Justine aime sincèrement les accueillir. L’ambiance chez DIY est toujours agréable et joyeuse. Je pense que c’est vraiment un point positif au quotidien, c’est communicatif.
D’autre part, pour un stagiaire qui recherche de l’autonomie et une variété de mission, c’est vraiment une belle expérience à vivre. Tu ne te sens pas comme un « simple stagiaire »,  tu fais partie de l’équipe et tu te sens à l’aise.

Finalement, un stage chez Dream It Yourself est très enrichissant. J’ai saisi la bonne occasion de partir à l’étranger et je ne le regrette pour rien au monde .

 

Crédit photo:

Photographe: Julia Garcia-Prat



Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial